On reprend petit à petit le rythme post-vacances. Un petit post par-ci, un autre par là...tout ceci va se remettre en marche tout doucement et en se régalant.

Donc pour mon petit retour, voici donc des loukoums. Mon meilleur souvenir de loukoum se trouve à Thessanolique. Un jour de début du mois de février, alors que j'avais traversé les neiges bulgares pour venir renouveler mon visa en zone européenne, Thessalonique m'ouvrit ses bras, et son marché. J'étais tombé dans les loukoums, les meilleurs que je n'ai jamais goûté: tendres et parfumés à la fois. Bon, il faut dire que par rapport aux loukoums turcs qui sont très souvent fourrés aux amandes et à la pistache, je préfère ceux qui n'ont rien. Les tout-moelleux en bouche. Ceux dont le sucre glace se retrouve sur le bout de votre nez.

Alors, quand dans mon journal local, j'ai vu une recette de loukoums, je me suis lancée, avec un peu d'appréhension tout de même. Et je suis plutôt satisfaite du résultat: un peu d'auto-congratulation ne fait jamais de mal. Il faut dire que sans sonde à sucre, je me suis débrouillée au pif et avec un thermomètre à rôti. Pas trop mal donc pour un premier essai. Le moelleux est bien là et le goût de citron aussi. Recette à refaire sans souci donc....hummm et le voyage continu!

 

IMG_4930

LOUKOUMS AU CITRON

2 cups de sucre
2 cups d’eau
½ cup de maïzena (fécule de maïs)
10g  de gélatine (en poudre chez moi, halal)
1 citron : zeste et jus
1 goutte de colorant jaune
½ cup de sucre glace

Préparer un petit plat a gâteau en le recouvrant de papier sulfurise

Faire cuire une cup de sucre avec une cup d’eau sur feu moyen jusqu’au petit boule : (une goutte de sucre refroidie forme une petite boule souple). A 100 degrés C° avec un thermomètre à sucre.

Pendant ce temps, dans une autre casserole, mélanger la fécule de mais, la gélatine et incorporer petit à petit la cup d’eau restante.

Mener à ébullition et faire cuire jusqu’à ce que le mélange épaississe. Retirer du feu et ajouter les zestes et le jus de citron.

Une fois cuit, verser le sirop sur le mélange de fécule. Remettre sur le feu et faire cuire doucement jusqu’à ce la pâte épaississe. Ne pas cesser de remuer la préparation avec une cuillère en bois pour qu’elle n’attache pas au fond.

Retirer du feu et verser dans le moule. Laisser refroidir au moins 5 heures avant de pouvoir découper et de rouler les morceaux dans le sucre glace.

 

 

IMG_4937