18 septembre 2013

Start-up du christianisme : avec des femmes !

    Première lettre de saint Paul Apôtre à Timothée ( 1 Tm 3, 1-13 ) Voici une parole sûre : vouloir devenir responsable d'une communauté d'Église, c'est désirer une très belle tâche. Un responsable de communauté doit être irréprochable, époux d'une seule femme, homme mesuré, raisonnable et réfléchi, ouvrant sa maison à tous, capable d'enseigner, ni buveur ni violent, mais plein de sérénité, pacifique et désintéressé. Il faut qu'il mène bien sa propre famille, qu'il se fasse écouter et respecter par ses enfants.... [Lire la suite]

16 juillet 2013

Banzaï!!! Se prendre pour Jackie Chan et faire sa tête au carré à Dieu

  S’il y a un sport que j’aime bien faire c’est de l’aérobic-kickboxing. Pendant près d’une heure, faire semblant de se battre, j’adore ça. Ca défoule. Les jours où je ressors du boulot bien énervée et frustrée, j’imagine que je mets de sacrées raclées et ça fait un bien fou. Notez que je ne suis pas pour la violence, mais il y a des jours où la vapeur a besoin de sortir de la cocotte-minute, autrement qu’en jouant de la flûte à bec. Jacob (voir texte plus bas...) est un sacré roublard. Peut-être le Bernard Tapie ou le... [Lire la suite]
Posté par tellou à 14:05 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
06 juillet 2013

Un post avec des intouchables, des infréquentables, des impurs...et Downtown Abbey

  Mt 9, 9-13 Jésus, sortant de Capharnaüm, vit un homme, du nom de Matthieu, assis à son bureau de publicain (collecteur d'impôts). Il lui dit : « Suis-moi. » L'homme se leva et le suivit. Comme Jésus était à table à la maison, voici que beaucoup de publicains et de pécheurs vinrent prendre place avec lui et ses disciples. Voyant cela, les pharisiens disaient aux disciples : « Pourquoi votre maître mange-t-il avec les publicains et les pécheurs ? » Jésus, qui avait entendu, déclara : « Ce ne sont pas les gens bien portants... [Lire la suite]
29 juin 2013

You houuuuuuu, c’est môôôôaaaaaaa !!!!!

Mt 6, 1-6.16-18) Comme les disciples s’étaient rassemblés autour de Jésus, sur la montagne, il leur disait : « Si vous voulez vivre comme des justes, évitez d'agir devant les hommes pour vous faire remarquer. Autrement, il n'y a pas de récompense pour vous auprès de votre Père qui est aux cieux. Ainsi, quand tu fais l'aumône, ne fais pas sonner de la trompette devant toi, comme ceux qui se donnent en spectacle dans les synagogues et dans les rues, pour obtenir la gloire qui vient des hommes. Amen, je vous le déclare : ceux-là ont... [Lire la suite]
15 juin 2013

Marie-Thérèse ne jurez-pas ! Mais Madame, j’vous jure…. !!!

   (Mt 5, 33-37) Comme les disciples s'étaient rassemblés autour de Jésus, sur la montagne, il leur disait : « Vous avez encore appris qu'il a été dit aux anciens : Tu ne feras pas de faux serments, mais tu t'acquitteras de tes serments envers le Seigneur. Eh bien moi, je vous dis de ne faire aucun serment, ni par le ciel, car c'est le trône de Dieu, ni par la terre, car elle est son marchepied, ni par Jérusalem, car elle est la Cité du grand Roi. Et tu ne jureras pas non plus sur ta tête, parce que tu ne peux pas... [Lire la suite]
08 juin 2013

Une de perdue.....une de perdue!

  Lc 15, 3-7Jésus disait cette parabole :« Si l'un de vous a cent brebis et en perd une, ne laisse-t-il pas les quatre-vingt-dix-neuf autres dans le désert pour aller chercher celle qui est perdue, jusqu'à ce qu'il la retrouve ?Quand il l'a retrouvée, tout joyeux, il la prend sur ses épaules, et, de retour chez lui, il réunit ses amis et ses voisins ; il leur dit : 'Réjouissez-vous avec moi, car j'ai retrouvé ma brebis, celle qui était perdue !'Je vous le dis : C'est ainsi qu'il y aura de la joie dans le ciel pour un seul... [Lire la suite]
Posté par tellou à 09:22 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

29 mai 2013

Petit traité de viticulture contemporaine. 3e partie. Où l’on ne se prend pas pour des framboisiers

Aller, je vous remets le texte un petit coup, juste au cas où vous l'auriez oublié, bande de mécréants... (Jn 15, 1-8)À l'heure où Jésus passait de ce monde à son Père, il disait à ses disciples : « Moi, je suis la vraie vigne, et mon Père est le vigneron. Tout sarment qui est en moi, mais qui ne porte pas de fruit, mon Père l'enlève ; tout sarment qui donne du fruit, il le nettoie, pour qu'il en donne davantage. Mais vous, déjà vous voici nets et purifiés grâce à la parole que je vous ai dite : Demeurez en moi, comme moi en vous.... [Lire la suite]
19 mai 2013

Pentecôte : pour un Souffle politique

  En ces jours de Pentecôte, à l’heure où nous sommes tous appelés à sortir de nos maisons pour annoncer ce qui nous fait vivre, être des témoins de ce que Dieu attend de nous, j’attends de voir si tous les manifestants pour la famille vont rentrer chez eux ou vont continuer de s’investir dans le politique, au sens premier de la vie dans la cité. Est-ce que certaines figures médiatiques vont être encore sur  le devant de la scène quand il s’agira de défendre les droits des femmes, à commencer par ceux des femmes dans... [Lire la suite]
17 mai 2013

Petit traité de viticulture contemporaine (bis): là où l'on tente le greffon

Dans mon précédent billet de viticulture contemporaine, j'envisageais ce texte des sarments de Jean (Jn 15, 1-8) sous l'angle des fruits. On va attaquer l'angle du greffon. A vos sécateurs!   "Moi, je suis la vigne, et vous, les sarments."    Pour moi, cette parabole est une réponse très simple à la question, pas si simple : "mais pourquoi faire baptiser les bébés ? Qui n’ont pas le choix de leur religion, et qui n’ont aucune conscience de leur foi ?" Vous essayez tout simplement de greffer une... [Lire la suite]
04 mai 2013

Petit traité de viticulture contemporaine

(Jn 15, 1-8)À l'heure où Jésus passait de ce monde à son Père, il disait à ses disciples : « Moi, je suis la vraie vigne, et mon Père est le vigneron. Tout sarment qui est en moi, mais qui ne porte pas de fruit, mon Père l'enlève ; tout sarment qui donne du fruit, il le nettoie, pour qu'il en donne davantage. Mais vous, déjà vous voici nets et purifiés grâce à la parole que je vous ai dite : Demeurez en moi, comme moi en vous. De même que le sarment ne peut pas porter du fruit par lui-même s'il ne demeure pas sur la vigne, de même... [Lire la suite]