Charlie-Hebdo-un-an-apres-l-attentat-l-assassin-court-toujours

Cher Charlie, même si je suis loin de la France, j’ai vu circuler ta dernière « Une » caricaturant Dieu toujours en fuite : « L’assassin court toujours ».

J’ai envie de te dire « même pas mal ! » et je suis même contente que tu re-caricatures Dieu. Et puis dans ces pages, j’avais écrit que j’étais Charlie. Donc oui, je suis toujours Charlie. Cette caricature ne me fait pas mal parce que finalement elle dessine ce que l’on entend tout le temps, ce que j’entends à longueur de journée : « la religion tue ».

Ceci dit, je voudrais rectifier un tout petit truc : je suis désolée Charlie, mais ce n’est pas Dieu l’assassin. C’est moi. Ce sont les hommes. Ce sont les hommes qui ont une Kalach. Et qui se servent de Dieu. Perso, mis a part quelques cas de catastrophes naturelles ou de décès de proches totalement incompréhensibles (mais pourquoi, hein, pourquoi lui ????) où j’ai pu douter, non je n’ai pas vu Dieu tuer directement. Je suis désolée Charlie, mais tu te trompes de connard. Le connard qui tue, c’est moi.

On ne va pas se mentir Charlie hein. J’ai tellement rit (ou pleuré, ou pleuré de rire) à certaines de tes « unes » que je peux t’avouer que oui, cette caricature me fait un peu mal quand même.

Elle me fait mal parce que l’écart entre ce que les gens perçoivent de la religion chrétienne et ce que je peux vivre au quotidien dans ma foi, cela n’a rien à voir. Non, je ne suis pas en train de nier que les religions peuvent être porteuses, et sont porteuses de violence (les hommes ont un don certain pour dénaturer ce qui peut être beau…), mais je suis en train de (re-)dire que la religion catholique ce n’est pas cela. Que de gros connards (appelons un chat « un chat ») s’égarent dans des postures violentes pour défendre leur foi est une chose, condamnable, fortement.  Mais la religion catholique, si elle est vécue selon l’enseignement du Christ, ce n’est pas ca. Ma foi, véhiculée et mise en forme par la religion (une construction des hommes, oui !) est guidée par l’Amour. Uniquement l’Amour. Et cet amour doit porter des fruits appelés Paix, Compassion, Miséricorde, Amitié, Compagnonnage, Sympathie, Empathie, Sollicitude, Tolérance, Gentillesse, Tendresse, Humanité, Charité… Mais tu sais quoi ? Les croyants sont des humains. Des putains d’humains. Pas meilleurs que les autres, et certainement pas pires. On fait tous ce que l’on peut en ce bas monde.

Moi je crois en un bébé qui est venu à Noël (enfin…on célèbre ca a Noel, mais bon, la aussi, la religion a instaure le solstice d’hiver pour fêter ça…whatever…), Dieu avec sa barbe et son triangle et son œil au dessus de la tête, pour nous dire que tout l’amour du monde, toute la bonté, nous l’avions entre nos mains. Pas des armes.

L’assassin court toujours. Mais ce n’est pas Dieu.

PS : Si dans le futur tu voulais bien caricaturer Dieu autrement que comme le grand père avec sa barbe, sa djellaba, son œil etc…ce serait plutôt bien. Vois-tu, cela fait des centaines d’années que les hommes ont tenté de dessiner, caricaturer Dieu (enfin…pour ceux qui le peuvent), et toujours de la même manière. Il serait peut-être temps d’innover dans la manière de représenter Dieu non ?