Non, le croissant français n’est pas salé. Non il n’a pas de fromage ou de zaatar à l’interieur. Car oui, alors que l’autre jour ma dentiste m’interrogeait sur le petit déjeuner à la française, il a fallu que je fasse un cours de « le croissant pour les nuls ». Dans beaucoup de pays, le petit déjeuner est souvent salé. Ma dentiste était surprise d’entendre que non, nous ne mangions ni yaourt au concombre, ni houmous, et pas trop d’omelette au petit déjeuner. Elle me dit alors « ah oui, vous mangez des croissants !, des croissants au fromage ! »

Alors, bon, comment dire, non, le français moyen n’a pas du croissant frais tous les jours au petit déjeuner, et encore moins du croissant au fromage ou au zaatar comme on l’aime au Moyen Orient. Je connais des restaurateurs ici, type Ladurée ou Lenôtre qui ont tente un moment de ne proposer que du croissant typiquement français, sur la base du « on veut bien s’adapter au marché local, mais si vous faites venir la marque c’est parce qu’aussi vous voulez que l’on vous amène la France ici ». Bref, ils n’ont pas trop tenu le coup face à la pression du halloumi et du zaatar. Le croissant a été moyenorientalisé.

Tout ca pour dire que mon petit dej a moi, le week-end, c’est de la brioche. Ca, vu toutes les brioches qui se promènent sur ce blog, vous l’aurez compris. Aujourd’hui donc, je vous propose une paska de Pâques ukrainienne. Je sais bien que nous allons aborder l’Avent, mais bon, on va dire que les temps liturgiques ne comptent pas quand il s’agit d’une bonne brioche. La particularité de celle-ci ? S’amuser avec des décors de tresses ou autre… Miam !

Hop la recette

Source Martha Stewart

 

paska ukrainnienne 1


PASKA DE PAQUES
3 cc de levure active sèche
4 ½ cups de farine
1/4 cup de sucre
1 1/2 cups de lait tiède
4 gros œufs
50g de beurre non salé, fondu et refroidi
1/2 cuillère à café d'extrait de vanille pure
Zest de 1/2 citron
1 CS de rhum
1 cc de sel

 

Dans un grand bol, mélanger la levure, le sucre et le lait tiède. Laisser reposer jusqu'à consistance mousseuse, environ 5 à 10 minutes.

Pendant ce temps, dans un bol, battre ensemble les œufs, le beurre, la vanille, le zeste de citron et le rhum.

Fixer l'attache crochet au Kitchen Aid. Dans le bol, ajouter le sel, la farine et le mélange de levure. Tout en mélangeant à basse vitesse, incorporer doucement le mélange d’œufs. Continuer le pétrissage jusqu'à ce que la pâte ne colle plus, 10 à 15 minutes. Si la pâte colle trop, ajouter un peu de farine

Transférer dans un grand bol, couvrir avec un torchon propre, et laisser reposer dans un endroit chaud jusqu'à ce que le pâton ait doublé de taille.

Garnir un grand moule à brioche ou un moule à soufflé de papier sulfurisé en laissant le papier dépasser en hauteur. Dégazer la pâte et en mettre ¼ de coté. Mettre les ¾ de pâte dans le moule. Avec le quart de pâte restante, façonner des décorations (tresses, œufs etc..) et les répartir sur la brioche. Laisser lever encore une fois jusqu'à ce que la pâte ait doublé de volume.

Préchauffer le four à 180 degrés. Dorer la brioche avec un jaune d’œuf mélangé à de l’eau ou avec du lait. Enfourner et cuire jusqu'à ce que le dessus soit bien doré, environ 1 heure. Si la paska commence à brunir trop vite, la couvrir avec une feuille d'aluminium.

Retirer la paska du four et la démouler immédiatement. La couvrir d’un torchon jusqu'à son refroidissement.

 

paska ukrainienne 2