Quand j'étais  plus jeune (genre probablement autour de la 6e et la 5e) j'étais abonnée à une revue appelée "Terres Lointaines". Je ne réalise qu'aujourd'hui, en voulant la retrouver pour écrire ce billet, qu'elle était (est toujours?) éditée par la mission catholique (Oeuvres Pontificales Missionnaires). Ce que je voyais à l'époque c'est que je recevais chaque mois une chouette revue dédiée à un pays. Ce pays était décrit à travers les yeux, le narratif d'un enfant local. Et j'ai visité le monde comme cela pendant un an ou deux. (Début de ma vocation pour l'international et l'expatriation?). Et j'ai adoré.  Bref, un jour, dans le TL dédié à l'Autriche, il y avait une recette du Sachertorte, ce gâteau au chocolat autrichien. Je l'avais réalisé, avait adoré et avait gardé la recette. Impossible de remettre la main dessus. (Etonnant après 2 déménagements de mes parents et mes propres pérégrinations....). Et puis, ce gâteau (et surtout l'envie d'une belle part!), s'est rappelé à ma mémoire. La recette, je l'avais du Larousse des desserts: il n'y avait plus qu'à se lancer.

J'ai été heureuse de retrouver "mon Sachertorte", celui de mes 12 ans. Un gâteau au chocolat un peu dense, mais riche en chocolat avec ce petit goût d'abricot. Peut-être pas le meilleur gâteau au chocolat du monde, mais pour moi, un incontournable, un classique. 

Hop la recette!

 Source: Larousse des Desserts

 

sachertorte 1

SACHERTORTE ( Joseph Wechsberg)

Pour le gâteau

200 g de chocolat amer
125 g de beurre
8 jaunes d’œufs
10 blancs d’oeufs
1 pincée de sel
140 de sucre en poudre légèrement vanillé
125 g de farine tamisée
8 CS de confiture d’ abricot


Pour le glaçage

80g de chocolat noir mi-amer
15g de beurre ramolli
80g de sauce chocolat

 

Sauce chocolat

25cl d’eau
50g de cacao amer en poudre
80g de sucre semoule
10cl de crème liquide

 

Préchauffer le four à 180°C. Garnir deux moules de 26 cm de diamètre de papier sulfurisé ( j’ai fait 2 gâteaux de 24 cm de diamètre).

Couper le chocolat en petits morceaux et le faire fondre au bain marie ou au four à micro-ondes avec le beurre. Avec une cuillère en bois ou un fouet, mélanger les jaunes d’œufs et leur ajouter le beurre et le chocolat fondus.
Fouetter les blancs en neige ferme avec le sel, puis y verser le sucre, en continuant de battre jusqu’à ce que la mousse forme des pics entre les branches du fouet. En ajouter d’abord un tiers dans le mélange œufs-beurre-chocolat, puis, a peu à peu, le reste.
Verser la farine en pluie et continuer de mélanger jusqu’à ce que la pâte soit homogène.
Verser la pâte dans les moules et mettre au four pour environ 45 minutes. Les gâteaux doivent être bien gonflés et secs.
Démouler les gâteaux sur une grille et laisser refroidir. 

 

Pour la sauce au chocolat

Dans une casserole porter à ébullition l’eau, le cacao et le sucre
Ajouter la crème et laisser réduire en remuant jusqu’à ce que la sauce nappe la cuillère en bois

 Pour le glaçage au chocolat

Hacher ou râper le chocolat dans un bol. Porter la crème à ébullition dans une casserole. Retirer du feu et verser sur le chocolat. Avec une spatule en bois mélanger délicatement jusqu’à ce que le chocolat soit fondu. Quand la température est redescendue en dessous de 60° (le petit doigt trempé ne se brûle pas), couper le beurre en petits morceaux et l’incorporer délicatement, ainsi que la sauce au chocolat.

 

Montage

Quand les gâteaux sont complètement redroidis, avec un pinceau recouvrir la surface d’un gâteau de confiture d’abricot. Poser le second gâteau par-dessus.Avec une spatule, répartir le glaçage sur le dessus et les côtés. Réserver au réfrigérateur au moins 3 heures avant le service afin que le glaçage durcisse, mais le sortir une demi-heure avant la dégustation

 

sachertorte 2