pâques 2015

 

Résurrection.

Difficile à croire.

Même les disciples n’y ont pas cru d’ailleurs.

Il y a ce que je peux lire dans les Evangiles. Il y a cette incrédulité persistante mêlée de joie. Des mots qui paraissent loin parfois, éloignés de mon quotidien.

Et puis il y a aussi et surtout cette constatation, au jour le jour, que malgré tout, le cœur de l’homme est plein de vie, de soleil. Elle commence peut être là, la résurrection.

Par cette petite flamme, ou ce besoin de Vie de l’Homme.

La résurrection, c’est peut-être la certitude que quoique l’on traverse, en malheur, en haine, à s’encrasser soi-même le cœur ou à le cabosser aux aléas de la vie, nous sommes toujours capable d’aller au-delà de l’épreuve, de vivre, de rayonner.

Et je crois que cette faculté en nous est portée par Dieu.

Qui a connu la vie d’homme mais nous invite à Le découvrir au-delà.

Je veux le croire pour moi, pour mes amis, mais aussi pour tous ceux chez qui cette faculté de lumière est enfouie sous des couches de violence, d’extrémisme, de haine.

Il est vivant ! Vous êtes vivants ! Rayonnez !!!