Samedi matin et Chéri est réquisitionné au travail. Situation idéale donc pour accueillir les copines à la maison et se faire un brunch de filles. En profiter aussi pour accueillir une nouvelle expat et faire preuve de cette solidarité que l’on ne rencontre que lorsque l’on part. Parce que mine de rien, quand on change de ville en France, il n’y a pas vraiment de comité d’accueil des nouveaux à Lyon, Strasbourg etc.. Il n’y a pas d’ancien de la ville qui va te prendre par la main, te parrainer en quelque sorte et t’aider dans tes premiers pas en terre inconnue. Ok, de France à France, généralement il n’y a pas la difficulté de la langue. Mais quand même, la solitude peut peser.

A l’étranger, c’est quelque chose que je n’ai jamais ressenti, car, pour un peu que l’on veuille bien sortir de chez soi, il y a toujours un « Caire accueil », « Singapour Accueil », « Rio de Janeiro expat Mums », un « buddy in the office » etc…  Quand je suis arrivée dans mon nouveau pays de résidence, j’ai été accompagné dans mes démarches par une française qui s’est révélée très précieuse pour les questions importantes ainsi que les plus futiles : « alors là, pour tes papiers de résidence n’oublie pas que… », « tu trouveras la paroisse francophone dans tel quartier… » et le non moins indispensable « les arrivages des pâtes feuilletées Marie c’est le jeudi chez Carrefour : achète, stocke et congèle ». Bref, aujourd’hui, c’est mon tour de prendre en main les nouvelles. Ma façon de rendre ce que l’on a pu me donner aussi.  

Pour en revenir à ce brunch, c’était l’occasion idéale de tester les brioches-diamants de Paprika et de relever le défi-boulange. J’ai augmenté les proportions histoire d’en faire un peu plus et ai même rajouté un peu plus de sucre dès le départ. D’habitude je ne sucre pas trop mes brioches parce que j’aime les tartiner de confiture, mais pour celles-ci, qui me semblaient faites pour être dégustées « nature », la quantité de sucre me semblait insuffisante. D’où le rajout et ce fut parfait comme cela.  Par contre, à force de faire des galettes des rois, je n’avais plus de beurre de disponible. Je l’ai donc remplacé par du labneh, sorte de carré-frais/philadelphia du monde arabe. C’était parfait. Ma pâte a été un peu trop molle et collante et du coup j’ai eu du mal à faire les incisions dans la pâte. En plus, mes escargots ainsi formés ont super levé (pour une fois je vais râler que ma pâte a trop levé ! dingue !) et par conséquent on voit nettement moins les découpes qui font le charme de ces brioches. Par contre, je les ai tentés à 3 goûts : avec des grains de sucre, avec des raisins enrobés de chocolat et bien sûr avec des pralines concassées : ce fut un succès dans les 3 versions.

La recette est donc celle de Paprika. Le façonnage est sur son blog.   Et si vous êtes accros à Facebook, ma page est ici

cuisine janvier 021

BRIOCHES DIAMANTS

Pour 12 brioches

450 g de farine
100 g de sucre semoule
2 sachets de levure déshydratée
20 cl de lait tiède
130g de beurre de labneh  
2 oeufs
- 1 sachet de sucre vanillé
- 1/2 cuillère à café de sel

 
Délayer la levure et 1CS de sucre dans le lait tiède. Laisser reposer 10mn
Mettre la farine dans le bol du robot muni du crochet  puis ajouter le sel, le sucre semoule et le sucre vanillé, mélanger.
Verser le lait avec la levure et les oeufs, pétrir. Lorsque le liquide est absorbé par la farine, ajouter le beurre coupé en dés.
Pétrir la pâte jusqu'à ce qu'elle devienne lisse et homogène. Elle reste encore un peu collante mais ce n'est pas un souci.
Couvrir d'un linge et laisser doubler de volume dans un endroit tempéré (environ 1h30).
Couper le pâton en boules égales.
Etaler finement les boules en ovale sur le plan de travail fariné (on peut laisser la pâte neutre comme on peut la badigeonner de nutella ou de confiture avant la prochaine étape). Faire des incisions en biais sur chaque ovale de pâte, la rouler en commençant par la partie la plus large afin d'obtenir un long boudin puis former un escargot avec ce boudin Déposer votre escargot sur une plaque recouverte de papier sulfurisé puis faire pareil avec le reste de la pâte.
Laissez lever pendant 1h.

Préchauffer le four à 180°C.
A l'aide d'un pinceau badigeonner les briochettes avec un peu de lait. Répartir le sucre en grains, ou les pralines ou les raisins au chocolat.  
Enfourner 15 à 20 min selon votre four.

cuisine janvier 029