L’autre jour mes petits plats et moi étions conviés à la Baby-shower d’une copine. Dans le Golfe, il y a quantité d’expats des 4 coins de la terre. La plupart en plein âge de procréer. Les maternités tournent donc à plein ici, que ce soit pour les nationaux ou pour les travailleurs expatriés. L’avantage des pays « melting pots » comme ceux-ci, c’est qu’avec un peu de chance, l’on assiste à beaucoup de traditions venant des pays des uns et des autres. Localement, c’est un peu comme en Europe : l’on attend généralement la naissance de l’enfant pour fêter l’évènement. Par contre, Yallah ! Dès que la jeune mère a accouché de sa merveille, toute la famille (et quand on parle de famille ici, c’est la tribu au sens large, très large : les parents, les tantes, les cousins etc…) qui viennent tous avec des paniers entiers de chocolats. La mère, de son côté, offre aux visiteurs des petits sachets de dragées ou de chocolat, comme ce que nous pouvons offrir en France lors d’un baptême ou d’un mariage.

Mais chez les américains, c’est la baby-shower qui est reine. De manière tout à fait bizarre, quand j’étais aux US il y a 10 ans je n’ai pas assisté à une baby shower. Il faut que je sois au Moyen-Orient pour y aller…Bref, la baby-shower se célèbre lors du dernier trimestre de grossesse de madame. C’est une fête généralement entre filles et des jeux, des quizzs sont organisés. C’est plutôt très sympa et très rigolo. Vient ensuite le moment où la future maman ouvre les cadeaux que ses amies lui ont offert : traditionnel gâteau de couches, biberons et autres accessoires de puériculture parfois barbares pour le néophyte, petites choses adorables pour le bébé où tout le monde s’extasie et fait « ohhhhhh, c’est trop miiiiiiiignooooooooon » (en VO ça donne : ohhhhhhhhhhh, tha’ts soooooooooo cuuuuuuuuuuuuuuute, à l'américaine, en hurlant donc). Pour résumé, c’est donc un chouette moment de filles sauf si parfois l’aspect « La maternité, c’est le moment le plus beau de ma vie, je suis totalement é-pa-nou-ie !» peut-être énervant. Après, il faut aussi que notre esprit européen se fasse au concept des cadeaux avant la naissance…ahhhh, les joies de la communication interculturelle !

Bref, tout ça pour dire, que pour cette baby shower, j’avais donc préparé cette quiche végétarienne, à base de « pâte santé de Laurence Salomon » et « compatible femme enceinte » (fromage pasteurisé !). Les asperges n’étaient pas fraiches mais de chez notre ami Carrouf, en bocal. La tarte a eu un sacré succès. Miam ! Hop, la recette !

zekreet baby shower 685

TARTE CHEVRE - ASPERGES

pâte à tarte "santé" salée de Laurence Salomon
150g de farine complète (ou moitié moitié complète et blanche)
50g de flocons d'avoine
1 CS de graines de pavot
3CS d'huile d'olive
10cl d'eau
Sel et poivre


115g de fromage de chèvre (une bûche fraîche, roulée dans des herbes)
4CS de fromage blanc grec (épais)
1CS de crême fraiche liquide
1 bocal (185g égouttées) d'asperges
Quelques brins de ciboulette fraiche
1 poignée de noisettes entières, grossièrement écrasées

Préparer la pâte: mélanger tous les ingrédients et ajouter de l'eau jusqu'à ce que la pâte soit souple. L'envelopper dans un film alimentaire et la laisser reposer au frigo 30mn.

Etaler la pâte et la dérouler sur un moule à tarte. La piquer.
Préchauffer le four à 180°
Dans un saladier, mélanger le fromage de chèvre, le fromage blanc et la crême fraiche. Ajuster l'assaisonnement avec du sel et du poivre.
Si votre bûche de chèvre n'était pas roulée dans des herbes, ajouter quelques herbes de Provence, puis la ciboulette finement ciselée.
Etaler la préparation sur la pâte. Arranger les asperges égouttées. Répartir les noisettes.
Enfourner 25mn.

zekreet baby shower 691