Cette année, Noël a été un peu particulier. Loin de la famille, des repas traditionnels, du froid et des cheminées. A la place, les palmiers, le sable, le desert et un repas de Noël partagé avec nos amis non chrétiens qui ont rarement l'occasion de fêter Noël, avec la touche française, s'il vous plait.
Retour aux sources donc pour les bûches si l'on peut dire. D'une part, tout mon matériel de Noël, nommément mes gouttières à bûches, mes plats pour faire les inserts etc...sont restés en France. Retour aux sources aussi pour faire découvrir à des papilles libanaises, algériennes, marocaines, indiennes, soudanaises, italiennes, ce que peut être une bûche de Noël, telle que souvent préparée dans une famille lambda française. On essaye de rester dans le bon et délicat, mais sans les envolées lyriques d'apprentie pâtissière. En a résulté deux bûches: la traditionnelle aux marrons et l'autre au chocolat.

Mais c'est là que les petits plus ont joué. Par exemple pour cette bûche aux marrons, le petit plus, la touche d'apprentie pâtissière c'est la cuillère à café de pâte pistache. Parce que oui, quand même, le pot de pâte pistache était dans mes malles d'expat.
La Bûche aux marrons est aux tables de Noël ce qu'est le marronnier pour les magazines: inévitable. J'en ai fait des bûches aux marrons: les étouffe-chrétiennes fourrées seulement à la crème de marron et recouverte de chocolat, celles fourrées à la crème très crémeuse, trop d'ailleurs où l'on ne sent plus le goût du marron etc... Et puis cette année, je crois que j'ai trouvé l'équilibre parfait, enfin, celui qui correspond à mes papilles d'addict de la crème de marrons.
Ladite bûche est partie assez rapidement et je n'ai pas pu prendre de photo "posée" qui rendrait un hommage vibrant à ce délice, d'où une photo récupérée chez une amie qui avait eu la bonne idée de prendre la table de Noël en photo.

buche_mqrrons_2


BUCHE PISTACHE A LA CREME DE MARRONS ET MARRONS GLACES


Pour le biscuit:
5 oeufs
150g de sucre
3CS de farine
2CS de Maïzena
1cc de levure
1cc de pâte pistache

Pour la garniture
200g de Philadelphia light, ou mascarpone, ou labneh
un pot de 500g de crème de marron Clément Faugier (Ce n'est pas un billet sponsorisé, c'est juste que c'est la meilleure)
8 à 10 marrons glacés ou l'équivalent en grosses brisures


Préparer le biscuit: Préchauffer le four à 180°.
Séparer le blanc des jaunes. Fouetter les jaunes avec le sucre pour obtenir un mélanger pâle et mousseux. Ajouter délicatement la farine et la levure, la maïzena et la pâte pistache. Bien mélanger pour avoir une pâte bien homogène. Monter les blancs en neige et les incorporer délicatement à la pâte.
Etaler la pâte sur une plaque chemisée de papier sulfurisé et enfourner 10 à 12mn
Préparer un torchon légèrement humide sur lequel on démoule le biscuit dès sa sortie du four. Retirer le papier sufurisé et rouler le biscuit dans et avec le torchon.

Fouetter le fromage frais avec la moitié du pot de crème de marrons. Etaler les 3/4 de la garniture sur le biscuit déroulé. Répartir les brisures de marrons glacés. En garder pour le décor. Rouler le biscuit.
Mélanger le quart restant de garniture avec la moitié restante du pot de crème de marrons. Etaler sur la bûche et décorer.