05_attendre_bd3a1

Attendre, attendre, attendre on ne sait quoi qui nous changera la vie. Peut-être. Attendre d’un mieux vivre, d’un mieux être, de la personne ou de la situation qu’elle nous  sorte d’une ornière ou d’une impasse. On attend quelqu’un, on attend une réponse à une demande, on attend un coup de pouce du destin.  

Comment ne pas mettre de l’espoir dans cette attente, se dire que oui, ça vaut le coup d’attendre parce que ce sera mieux après ? Après quoi ? Après quand ? On ne sait pas. On attend. Mais si, bien sûr, ce sera mieux après. Et puis il y a des jours où l’on se demande si l’on fait bien d’attendre, si finalement toute cette attente ce n’est pas du temps perdu, si ce n’est pas se bercer de faux espoirs. Pourquoi attendre quelque chose de mieux qui ne viendra peut-être jamais ? Ne vaut-il pas mieux se contenter de sa petite vie, pas aisée tous les jours, mais bon, on ne s’en sort pas trop mal tout compte fait ? Ca pourrait être pire, non. On a connu pire. On baisse la tête, on accepte le chemin caillouteux et on avance. Du mieux ? Et pourquoi rêver hein ? Ils sont rares ceux qui gagnent au loto, alors attendre pour quelque chose qui n’arrivera jamais…Espérer trop fort pour tomber plus bas quand les attentes se sont pas atteintes. A ne pas trop espérer, à ne pas trop attendre, au moins on est sûr de ne pas tomber de haut.

Oui, mais voilà, malgré tout, nous attendons et nous espérons. Ils ont du attendre pendant des siècles un Sauveur. Un vrai sauveur qui les libère du joug romain. Un vrai sauveur qui leur redonne de l’espoir. Un vrai sauveur qui leur montre un chemin de vie. Un même sauveur, plusieurs attentes.

Un Sauveur qui, pendant les semaines à venir, nous fait dire : et toi, qu’est ce que tu attends ? Qui est-ce que tu attends ? Qui crois-tu que je suis ? Est-ce que l’on attend Superman, le Dieu qui nous sauve de tout ? Est-ce que l’on attend un Dieu qui a réponse à tout, même aux questions les plus révoltantes (la mort, la souffrance) ?

Nous avons 4 semaines pour répondre à ces questions et laisser monter le désir en nous. Passez un bon temps de l’Avent !

Comprendre l'Avent c'est aussi ici, et !