Ca faisait un moment que je n'avais pas commenté d'Evangile. Argh...trop prise par les évènements et ça file! Alors là, d'un coup, hop, un peu de St Luc, de moutarde et de pain.

lepuy_Ao_t_08_105

 Lc 13, 18-21 Jésus disait : « A quoi le règne de Dieu est-il comparable, à quoi vais-je le comparer ? Il est comparable à une graine de moutarde qu'un homme a jetée dans son jardin. Elle a poussé, elle est devenue un arbre, et les oiseaux du ciel ont fait leur nid dans ses branches. »
Il dit encore : « A quoi vais-je comparer le règne de Dieu ? Il est comparable à du levain qu'une femme enfouit dans trois grandes mesures de farine, jusqu'à ce que toute la pâte ait levé. »

Qu’est ce que le Royaume de Dieu ? Alleeeer…mais siiiii, généralement, quand nous croyons en Dieu, en un dieu, en des dieux, c’est justement pour ça non ? Le méga truc super sympa, funky, paix et amour à tous les étages et pif paf pouf, surtout effectif illico presto. Genre, « mais si, un jour, vous verrez, ce monde de nases finira et ce sera le Royaume de Dieu, que du bonheur quoi ». Ca peut paraître stupide voire peut-être complètement hérétique pour certains, mais je ne pense pas que le Royaume ce soit le méga truc clinquant , le Bellagio à Las Vegas, made in heaven. Et hop, on attendrait notre mort ou la décision divine de tout arrêter sur terre , pour accéder à ce super disneyland de paix et d’amour au ciel ?

Déjà, à lire ce qu’à pu dire Jésus, je me dis que l’homme vivant n’est pas étranger à la « mise en service » du Royaume de Dieu (abrégé « RD » en ces pages parce que je suis une working girl qui met des abréviations dans tous ses mémos, même les religieux. Bref, à chaque fois, on y voit l’action de la main de l’homme. Pour moi nous sommes pleinement associés dès aujourd’hui à ce Royaume. Ca tombe bien parce qu’il se construit tous les jours.  On se retrousse les manches, on affiche son plus beau sourire, on remplit son petit cœur d’amour et on y va. Ya du taf !

Je crois aussi que Dieu nous donne la main pour participer à ce RD, mais il faut laisser faire aussi le temps et la volonté divine. Un arbre, ça ne pousse pas comme ça d’un coup, sauf avec la potion magique d’Asterix, mais ça, c’est pas encore prouvé. Même avec toute la technologie possible, nous n’avons pas pu compresser plus que ça le temps de pousse du pain. Ya pas à tergiverser : pour qu’un pain pousse il faut attendre que la levure fasse son effet. Pour grimper aux branches d’un arbre, il faut attendre qu’il pousse.  

Dans les deux paraboles proposées par Jésus, je retiens aussi le côté convivial : l’arbre est pour tous les oiseaux, je présume même les pouilleux. Quant au pain, généralement, une belle miche c’est fait pour être partagé ! Le RD se partage, se vit ensemble. Pas chacun dans son coin, pas pour sa pomme, mais ensemble, sous le regard de Dieu.

Et je ne sais pas vous, mais moi ce Royaume me plaît bien comme ça. Pas insolent, pas bling bling, simple mais accueillant. Attention tout de même à ne pas le prendre pour plus « simplet » qu’il ne pourrait paraître. Son pouvoir est immense. Et vous savez pourquoi ? Parce que la sève de l’arbre, le levain, c’est du concentré d’amour. Et que nous sommes des millions sur terre à planter des arbres et faire du pain.