007_FXIW1_ITS_WONDERFULL_LIFE_It_s_a_Wonderful_Life_Posters

Mais c’est quoi donc ressusciter ? Et pourquoi est-ce que l’on se prend la tête avec ça aujourd’hui et chaque année alors que finalement ça ne nous concerne, à priori, qu’à notre mort ? Croire aujourd’hui pour être sûr demain d’avoir sa place au chaud parmi les élus ressuscités ? Hum hum….la résurrection, justement ça ne nous concerne pas qu’à notre mort.

La feinte ! On vous a bien eu hein ?

Oui, bien sûr nous croyons à la résurrection après la mort, mais si Jésus est venu sur terre c’est surtout aussi pour nous montrer que la résurrection c’est tous les jours. Ce sont nos petites victoires sur les ténèbres de tous les jours. C’est se dire libre tous les jours. Etre intègre tous les jours. Etre sûr de sa vocation tous les jours. C’est ne pas être une feuille morte ballotée par le vent tous les jours, mais être une feuille bien verte, accrochée à son arbre et qui peut s’agiter avec le vent, mais jamais ne décroche.

La résurrection c’est par exemple trouver un emploi où l’on s’épanouisse, c’est construire son couple, sa famille. La résurrection c’est peut-être être aussi voir que malgré les gros remous de ces derniers temps dans l’Eglise, des initiatives émergent, des vents nouveaux soufflent.

La résurrection c’est vivre. Je sais, c’est stupide ce que j’écris là. Mais j’entends par vivre le fait de prendre conscience de ce que je fais au quotidien. Pour beaucoup d’entre nous c’est métro/boulo/dodo. Je cours toute la journée, puis le soir, puis les journées s’ajoutent aux autres journées et on accumule. La résurrection, ce n’est pas forcément tout changer, mais c’est déjà prendre conscience de mon quotidien et de la manière dont je le vis. La résurrection c’est nous sentir libre de choisir nos chemins quotidiens, de les accepter, avec leurs ornières parfois. C’est ne pas se laisser envahir par la médiocrité et les idées noires, mais être exigeant envers soi pour aller au-delà. Vaincre nos petites morts pour trouver en nous d'autres énergies nouvelles.

Mais par-dessus tout, la résurrection c’est aimer et laisser parler ce que l’on a de divin en nous.

Bonne fête de Pâques !