avril_KL_090

Aujourd'hui, en ce Vendredi Saint, nous commémorons la mort de Jésus. Si vous avez loupé des épisodes, n'hésitez pas à relire ce qu'est le "dimanche des rameaux",   "jeudi saint" et vendredi saint".


L’histoire de Jésus en cette semaine Sainte, cette histoire qui finit mal à priori (attendez dimanche pour le feu d’artifice eh eh eh !) c’est notre histoire à nous tous les jours, c’est du condensé de choix de vie :

 

- C’est une histoire de justice et de politique. Une occupation romaine en terre juive. Certains veulent une paix civile maintenue par la force, d’autres veulent retrouver leur terre et leur pouvoir. Tout élément perturbateur est vécu comme un danger. Une belle mêlée d’intérêts humains, politiques et économiques.

 

- C’est aussi l’histoire de trahisons. Celle de Judas, celle de Pierre et celle de tous ceux qui l’acclamaient en entrant à Jérusalem quelques jours avant et qui maintenant détournent le regard. Et Dieu sait que dans notre vie nous en connaissons des trahisons…de personnes qui nous lâchent, de situations qui nous échappent, ou même en vieillissant, on dit bien que le corps nous trahit…

 

- C’est une histoire de liberté. Jésus a pris conscience qu’il avait une mission, pas facile, mais il l’a remplie jusqu’au bout. Et moi, est-ce que je suis libre de mes actions ? Je veux dire par là que bien sûr il y a les coups du sort et le destin, l’inattendu, mais ma vie, mes choix, mes réussites et mes plantages, je les accueille comment ? Est-ce que je suis libre de les accepter, de les accompagner ?  Est-ce que je passe à côté ?

 

- C’est l’histoire d’amitiés, de personnes qui vont accompagner Jésus jusqu’au bout, et amitié suprême de Jésus qui, même sur la Croix, continue d’être avec les hommes.

 

- C’est une histoire d’amour, celle d’un lien indéfectible entre Dieu et les hommes.

-C'est surtout une histoire qui n'a pas de fin....on se retrouve dimanche?