ediSUN4_lr

Souvent, en gatouilleuse que je suis, je me répète sur mon blog. Par des textes, des explications de passages de la Bible, je ne redis qu'une seule et même chose "Dieu t'aime". La foi, ce n'est que ça. Tout est concentré là. Pas besoin de chercher plus loin. (Après il y a la religion, c'est à dire l'organisation par les hommes de la foi, les rites et les dogmes etc...ça on peut en discuter). Mais l'essentiel, la sève, là d'où tout vient c'est l'Amour inconditionnel de Dieu. Un Dieu qui se mouille puisque plutôt que de rester dans sa déïtude (je me la joue un peu Ste Ségolaine des fois..) il décide de venir voir comment ça se passe un peu sur la terre, de vivre une vie d'homme. C'est Noël.

Et pour vous parler de cet Amour aujourd'hui, hop voici un petit texte de Mère Teresa.


Ne vous imaginez pas que l'Amour, pour être vrai, doit être extraordinaire.
Ce dont on a besoin, c'est de continuer à aimer.

Comment une lampe brille-t-elle, si ce n'est par l'apport continuel de petites gouttes d'huile?
Qu'il n'y ait plus de gouttes d'huiles, et il n'y aura plus de lumière, et l'époux dira: "Je en te connais pas".

Mes amis, que sont ces gouttes d'huile dans nos lampes?
Elles sont les petites choses de tous les jours: la joie, la générosité, les petites paroles de bonté, l'humilité et la patience, simplement aussi une pensée pour les autres, notre manière de faire silence, d'écouter, de regarder, de pardonner, de parler et d'agir.

Voilà les véritables gouttes d'Amour qui font brûler toute une vie d'une vive flamme.

Ne cherchez pas Jésus au loin; il n'est pas que là-bas, il est en vous.
Entretenez bien la lampe et vous le verrez.

Mère Teresa