Les fêtes approchent et quoi de plus sympa que de présenter à l'apéro des gourmandises faites maison. Dans mon cas, j'ai proposé ces biscuits lors de mon pot de départ de ma boîte. J'en ai fait de plusieurs sortes. Du coup, les prochains posts de mon blog seront consacrés à ces recettes. De tout ce que j'ai cuisiné, je n'ai pas été déçue et tout a été très apprécié lors du pot. L'avantage de certaines recettes, dont celles que je vous présente aujourd'hui, c'est la possibilité de congeler la pâte crue, et donc de pouvoir préparer ces biscuits longtemps à l'avance. Le jour J, il n'y a plus qu'à les faire cuire.

Aujourd'hui je commence la série des biscuits apéritifs avec des sablés salés.

Ces recettes ont été trouvées sur le site de « Beau à la bouche » qui elle-même les avait adaptées. Je vous renvoie donc vers son blog qui manie si bien l’esthétisme et la gourmandise. Un vrai bonheur.

 

J’ai vraiment aimé ces petits biscuits. Les meilleurs sont ceux qui étaient au piment (1ère photo). Les non-amateurs de mets épicés ne doivent pas être effrayés : le piment relève juste ce qu’il faut la pâte sans enflammer le palais. L’équilibre est très bien trouvé. Ceux au mélange d’épices à raïta (2e photo) n’étaient finalement pas si relevés et manquaient un peu de goût, de contraste en bouche.

 

Je reprends donc ici ses recettes telles-quelles.

d_part_EFB_neige_KL_019

SABLES AU PARMESAN ET PIMENT D'ESPELETTE


Pour une cinquantaine de sablés

100g de parmesan râpé

120g de beurre

180g de farine

1cc de piment d’Espelette

2 pincées de sel

2 jaunes d’œuf

 

Dans une jatte, mélanger de manière homogène le parmesan et le beurre. Incorporer la farine, le piment et le sel. On obtient une pâte type « crumble » très sablée. Ajouter les jaunes d’œufs un à un.

Former des boudins de 2-3 cm de diamètre avec la pâte et les envelopper dans du film alimentaire.

Mettre au frigo une heure ou congeler les boudins ainsi si vous souhaitez les cuire quelques jours plus tard.

Préchauffer le four à 200°.

A la sortie du frigo ou du congélateur, découper les boudins en tranchettes d’épaisseur moyenne. Les disposer sur une plaque et enfourner 15mn.

 

d_part_EFB_neige_KL_022

 



SABLES FIGUE ET FROMAGE DE CHEVRE

J'ai trouvé cette recette de sablés très originale, d'autant plus que sur le site de Beau à la bouche, ils avaient la forme d'Ampelmann. Quand je suis allée en Germanie voir Chéri, j'ai bien tenté de trouver ces emporte-pièces nostalgiques de la RDA, sans succès. J'ai donc refait des boudins....

Les sablés sont bons, même s'ils mériteraient peut-être d'être un peu plus relevés. En tout cas, ils ont été un succès auprès de mes invités.

d_part_EFB_neige_KL_024


SABLES FIGUE ET FROMAGE DE CHEVRE


Pour une trentaine de sablés

4 figues sèches

110g de farine blanche

45g de farine complète

90g de beurre

60g de fromage de chèvre frais

1 pincée de sel

1 jaune d’œuf

(éventuellement un peu d’eau)

 

Détailler les figues en petits cubes et réserver.

Dans une jatte, mélanger de manière homogène les farines et le beurre. On obtient une pâte type « crumble » très sablée. Ajouter le fromage de chèvre, le sel et le jaune d’œuf. Si la pâte ne s’homogénéise et ne s’agglomère pas correctement ajouter une cuillère à soupe d’eau.

Former des boudins de 2-3 cm de diamètre avec la pâte et les envelopper dans du film alimentaire.

Mettre au frigo une heure ou congeler les boudins ainsi si vous souhaitez les cuire quelques jours plus tard.

Préchauffer le four à 200°.

A la sortie du frigo ou du congélateur, découper les boudins en tranchettes d’épaisseur moyenne. Les disposer sur une plaque et enfourner 15mn.