KL_8_mai_001


Hop hop hop, je vous voie venir avec votre pot de bruyère ou de chrysanthèmes : c’est demain la célébration des morts. Aujourd’hui on ne pleure pas nos défunts et on attend demain pour aller fleurir les tombes. Aujourd’hui on se dit « bonne fête ! » car nous fêtons « Toussaint ».


Dans la série des « jours férié – phrase de caté » nous avons donc aujourd’hui « la Toussaint c’est la fête de tous les saints ». Ca me fait penser que je devrait peut être rédiger une liste de toutes les petites phrases du caté genre « L’ascension c’est Jésus qui monte au ciel, l’Assomption c’est Marie qui monte au ciel » Ca fait au moins 3 fois que je vous la sert d’ailleurs cette phrase. Je pense que ça y est, vous l’avez bien retenue !


Donc « Toussaint c’est la fête de tous les saints » Super. Rien que ça, ça nous fait déjà vachement avancer sur le plan théologique. Bon alors on va dire que la Toussaint c’est le moment où les chrétiens célèbrent la communion de tous les saints, c'est-à-dire le lien qui les unit grâce à l’Esprit Saint. C’est le jour où nous nous disons : nous sommes une seule et même Eglise, avec ceux qui nous ont précédés et ceux à venir.

 

Et là, on se dit tout à fait légitimement : la fête de tous les Saints c’est gentil, mais je fais comment moi pour m’identifier à St Thomas, Ste Blandine, Ste Thérèse, mon St Patron, St Michel, St Valentin (il est mignon lui hein ? ) et St Glinglin ? Que l’on soit saint parce que l’on s’est fait écartelé en criant le nom de Dieu dans une arène, ou que l’on parlé à Dieu tout en montant les escaliers de chez soi en volant quand on était petite, pourquoi pas. Mais c’est vrai qu’aujourd’hui ça ne nous parle pas trop. Si ? Il est plus vrai qu’aujourd’hui nous considèrons comme « saints » des personnes comme l’Abbé Pierre, Mère Teresa, Sœur Emmanuelle, voire même Jean-Paul II. Nous sentons bien que eux ont été touchés par quelque chose de spécial. Qu’ils ont une relation particulière avec Dieu qui les a poussé à faire quelque chose de leur vie.

On se sent parfois petits par rapport à eux non ? Et bien c’est là que c’est super de fêter Toussaint ! Parce que c’est aujourd’hui (vous pouvez aussi les autres jours, c’est comme la Saint Valentin: les déclarations d’amour ne sont pas restreintes à ce seul jour-là) que nous pouvons nous tourner vers eux en disant : vous qui avez vécu des expériences d’Eglise enrichissantes, aidez-moi à m’impliquer aussi. Montrez-moi le chemin pour être au plus près de Dieu, pour communier avec lui.

Comme je l’avais déjà dit, par notre baptême, nous sommes tous, oui TOUS, appelés à  la sainteté. Nous sommes tous appelés à suivre le Christ. Sauf que forcément ce n’est pas facile tous les jours, et qu’en plus tout le monde n’a pas la vocation  d’aider les chiffoniers du Caire. D’autant qu’il n’y a pas de « vocation » meilleure l’une que l’autre, il y en a qu’une qui peut se résumer à : « de quelle manière est-ce que j’ai envie de vivre ma vie pour la vivre avec Dieu ».  Et c’est donc là qu’aujourd’hui vous vous tournez vers TOUS les chrétiens qui sont passés avant vous, les écartelés et les tueurs de dragons, les défenseurs des pauvres et les mystiques, les « comme vous et moi » pour leur demander de vous montrer le chemin. C’est pas cool ça de marcher sur un chemin éclairé par ceux qui sont passés là avant nous ?