Aujourd'hui petite nouveauté: pour rester dans l'esprit de dialogue inter-religieux culinaire tel que je vous en parlais il y a quelques jours, j'ai ouvert mon blog à Piroulie, qui non seulement a très gentiment bien voulu accepter d'expliquer à la catho que je suis, ce qu'était Pessah', mais en plus,  nous gratifie d'un magnifique gâteau amandes et orange! C'est donc parti pour un petit recap culturo-religieux, avant de se lancer dans la confection de ce délicieux gâteau! Merci beaucoup Piroulie de partager cette fête avec nous!

Pessah (Pâques juives)  également appelée Hag HaMatzot (la fête des azymes) est une  fête juive de 7 jours (8 jours en dehors d'Israel).Elle commence le 15 du mois de Nissan et finit le 22 Nissan.

Elle commémore la sortie d'Egypte des Hébreux (qui n'étaient pas encore juifs puisqu'ils ont reçu le don de la bible sur le mont Sinaï 40 jours après leur sortie d'Egypte). Ils ont été libérés de l'esclavage dans lequel ils ont été maintenus pendant 210 ans par les Egyptiens

Ainsi que le décrit le Livre de l'Exode, Pessa'h marque la "naissance" des enfants d'Israel, dont est issu le peuple Juif, les ancêtres des Juifs ayant été libérés du joug pharaonique et désormais libres de suivre les voies et prescriptions du Tout Puissant.

Pour rappel, Pessah signifie « passer par-dessus ». Ce nom vient rappeler qu’au cours des Dix Plaies Le Tout Puissant « passa au-dessus » des maisons des Hébreux et les préserva des fléaux qu’Il infligeait.Pessa’h commémore donc la sortie du peuple hébreu d’Égypte et le don de la Torah à Moïse sur le mont Sinaï.

Les principaux commandements associés à cette fête sont :

• l’interdiction de manger toute nourriture contenant de la farine ayant levé pendant

la fête. Il

faut donc éviter tout risque de fermentation des 5 céréales suivantes : blé, orge, épeautre, avoine et seigle
• le commandement de manger des matzot, c’est-à-dire des galettes n’ayant pas levé (azyme),
• le récit de la sortie d’Égypte et l’évocation des miracles qui s’y sont déroulés.—

Pourquoi ne pas consommer de pain ?

Une réponse, la plus évidente, se trouve dans le Pentateuque. Les Enfants d'Israël cuisirent leur pâte sans levain en faisant des galettes plates et rondes parce qu'ils durent quitter l'Egypte en toute hâte; ils n'emportèrent pas d'autres provisions (Exode, 12:39).

sources diverses dont wikipedia et « Petit lexique des fêtes religieuses et laïques » de Didier Philippe (Albin Michel)

g_teau_orange_pessah

Gâteau de Pessah : amandes et orange

Le gâteau est vraiment moelleux et le goût de l'orange se marie parfaitement avec les amandes.

Edit de Tellou : La farine de matsa est du pain azyme moulu. J’imagine que l’on peut donc acheter des galettes de pain azyme et les moudre très finement.

Ingrédients

- 6 gros oeufs
- 1 et 1/2 verre de sucre (mes verres ont une contenance de 15 cl)
- 1/2 verre  de farine de matsa
- 1 verre et 1/2 de poudre d'amandes
- 3/4 verre d'huile
- jus + zeste d'une orange
- quelques morceaux d'oranges confites (facultatif)

Réalisation

Battre les blancs en neige ferme et ajouter la moitié du sucre pour obtenir des blancs fermes et brillants

Dans un saladier battre les jaunes avec le reste du sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse puis y ajouter le jus d'orange, l'huile, les amandes, la farine additionnée du zeste d'orange et éventuellement les oranges confites coupées en petits morceaux
Incorporer délicatement les blancs en neige à ce mélange et verser dans un moule rectangulaire recouvert de papier sulfurisé

Enfourner à 160°-180° pendant 30 min